Nouvelles Russie Monde

Donbass – La RPD et la RPL lancent l’évacuation des enfants, des femmes et des personnes âgées sur fond de bombardements ukrainiens

Donbass – La RPD et la RPL lancent l’évacuation des enfants, des femmes et des personnes âgées sur fond de bombardements ukrainiens

Pour le deuxième jour consécutif, l’armée ukrainienne a lourdement bombardé la RPD et la RPL (Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk), endommageant trois habitations, et deux sous-stations électriques, et poussant les autorités des deux républiques du Donbass à lancer l’évacuation immédiate des enfants, des femmes et des personnes âgées vers la Russie. L’armée ukrainienne a aussi bombardé l’autoroute entre Donetsk et Gorlovka.

Les bombardements intensifs commencés hier matin par l’armée ukrainienne se poursuivent pour la deuxième journée consécutive.

Depuis ce matin, l’armée ukrainienne a ainsi violé 43 fois le cessez-le-feu en RPD, tirant plus de 550 munitions, dont 32 obus d’artillerie de 122 mm, 360 obus de mortier de 120 mm et 82 mm, et quatre obus de chars d’assaut. Certains tirs ont même touché l’autoroute reliant Donetsk à Gorlovka alors que des voitures y circulaient. Heureusement il n’y a pas eu de blessés. L’autoroute a ensuite été fermée pour plusieurs heures.

Certains des obus tirés par l’armée ukrainienne sont tombés sur des zones résidentielles ou des infrastructures civiles. Ainsi, une maison, une ferme avicole, et une sous-station électrique ont été endommagées à Verkhnetoretskoye (voir reportage). Heureusement il n’y a pas eu de victimes parmi les civils, mais 800 foyers sont sans électricité.

En périphérie de Gorlovka, une autre sous-station électrique, de plus grande envergure a aussi été endommagée par un tir de l’armée ukrainienne, qui semblait viser délibérément cette infrastructure civile. En effet, il n’y a eu aucun tir sur les zones résidentielles autour. Juste sur la sous-station électrique. Là encore il n’y a pas eu de victimes, mais plusieurs villages se sont retrouvés privés d’électricité temporairement.

Voir le reportage vidéo sous-titré en français :

En parallèle, ce matin, près de Gorlovka, la milice populaire de la RPD a empêché un groupe de sabotage reconnaissance ennemi de pénétrer sur le territoire de la république. La tentative d’incursion a eu lieu près de Jeleznaya Kamenka. Les soldats de la milice populaire de la RPD ont observé le mouvement de deux groupes de soldats ukrainien, de 10 à 12 hommes chacun. Ils ont ouvert le feu sur eux, faisant deux morts et trois blessés côté ukrainien.

Voir la vidéo venant de la caméra d’un des soldats ukrainiens du groupe de sabotage-reconnaissance :

Dans le même temps, à 4 h du matin, à Gorlovka, un groupe de sabotage-reconnaissance ukrainien a tenté de faire exploser les citernes contenant de l’ammoniac, situées dans l’usine Stirol. Lors de cette tentative, qui a échoué, un des gardes de l’usine a été blessé.

Et ce soir, la voiture du colonel Sinenkov, qui est à la tête de la milice populaire de la RPD, a explosé, alors qu’elle était garée à moins de 100 m d’un bâtiment gouvernemental. La voiture a manifestement été piégée.

Voir la vidéo filmée sur place par l’équipe de RT, en russe :

Face à une escalade aussi grave de la situation, les autorités de la RPD et de la RPL ont pris la décision, sans précédent, d’évacuer d’urgence, les enfants, les femmes et les personnes âgées, vers la Russie.

L’évacuation a commencé dès ce soir, 20 h, lorsque les premiers bus fournis par les autorités sont partis vers la Russie. Les enfants vivant dans des orphelinats et autres institutions éducatives ont été les premiers à être évacués.

À l’heure actuelle il y a de longues files de voitures aux points de passage de la frontière avec la Russie. Les gens ont pris la menace au sérieux, et fuient vers la Russie, où ils seront accueillis à bras ouverts. Vladimir Poutine a ordonné au ministre des Situations d’urgence de se rendre immédiatement à Rostov-sur-le-Don pour organiser l’accueil des réfugiés, qui seront hébergés, nourris et recevront une aide médicale si nécessaire. Vladimir Poutine a aussi ordonné que 10 000 roubles soient remis à chaque réfugié arrivant du Donbass.

La situation est donc devenue critique et il faut s’attendre à ce qu’elle dégénère encore plus dans les heures et jours qui viennent.

Christelle Néant

About the author

Partager

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *