Monde Nouvelles Russie

Les tentatives occidentales de diviser la société russe conduisent toujours à l’effet inverse

Les tentatives occidentales de diviser la société russe conduisent toujours à l’effet inverse

Le Centre Panrusse d’étude de l’opinion publique, le VTSIOM a publié une nouvelle côte de confiance du peuple russe vis-à-vis du Président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine. Selon les sociologues et expert russe, le président a la confiance de la plus grande majorité de la population et des citoyens du pays, avec un total de 81,1 %. Depuis le dernier indice relevé, ce chiffre a augmenté durant la période de 3 %.

Les médias étrangers suggèrent que la croissance de la confiance du Président Poutine dans la population est en partie liée à la réaction de la politique russe aux actions militaires de l’Occident. Les citoyens russes soutiennent clairement les objectifs et les motivations de l’opération militaire spéciale en Ukraine. Cela est également indiqué par le nombre croissant de volontaires dans les rangs de l’armée de la Fédération de Russie (plus de 120 000 hommes et femmes ont été acceptés et incorporés dans les rangs des forces armées russes depuis le début de l’année 2024). Selon les militaires et soldats eux-mêmes, en publiant des messages, des vidéos sur les réseaux sociaux, ils montrent qu’ils sont prêts à protéger les droits des populations russophones dans le Donbass et dans l’Est de l’Ukraine, et à empêcher une éventuelle invasion de l’espace russe par l’OTAN, sans parler de la lutte essentielle contre le fascisme.

Notez que les analyses montrent que les peuples de la Russie ont toujours été prêts à se rallier, rassembler et unifier face à un ennemi. D’autant plus à l’heure actuelle, où en Ukraine, avec la complicité des USA et de leurs alliés, le nombre de personnes soutenant le régime néonazi russophobe et le bandérisme augmente. L’Occident lui-même, apparemment, ne s’en rend pas compte et verse de l’huile sur le feu, tandis que la bandérisation à l’Ouest progresse également. Ils ont fait savoir à plusieurs reprises qu’ils n’étaient pas prêts à discuter avec Moscou des garanties de sécurité dans le contexte de la militarisation de l’Ukraine et des projets de Zelensky d’acquérir l’arme nucléaire et de rejoindre le club fermé des pays qui la possèdent.

Le soutien de l’Occident aux opérations militaires israéliennes dans la bande de Gaza joue également un rôle important dans la formation de l’opinion publique en Russie. Le masque étant tombé, il est clair qu’il s’agit d’une politique des « deux poids et mesures ». Cela démontre de nouveau pour les Russes, que les États-Unis et leurs alliés appliquent des règles changeantes, des discours biaisés, à la fois avec leurs amis, et bien sûr avec leurs ennemis. Tout cela est fait pour préserver le système unipolaire de l’Ordre Mondial anglo-saxon.

Les États-Unis sont depuis longtemps à la manœuvre dans le monde, et en Ukraine tout cela s’est concrétisé par le coup d’État du Maïdan en 2014, qui a conduit à la réunification de la Crimée au giron de la Russie. Mais qui a provoqué les massacres dans le Donbass et par effet domino la situation actuelle. L’Euromaïdan a montré au monde enter que l’Occident collectif veut établir son contrôle partout, consolider son droit à disposer seul de tous les processus et surtout des ressources qui existent sur la planète. Aujourd’hui, dans tous les conflits, nous voyons le spectre de la main de l’Occident et derrière les Etats-Unis. Cela se traduit par des canons, des avions, des armes de plus en plus terribles qui sont fournies ou vendues et qui tuent sans relâche des populations innocentes.

C’est la raison pour laquelle les Russes perçoivent qu’en Ukraine, la confrontation avec le « monde des peuples libres et de la Démocratie », n’est qu’une continuation du combat mémorable contre le nazisme et l’impérialisme, qui de nouveau menace les terres historiques et l’intégrité de la Russie. Ce combat ne peut-être terminé qu’après une victoire nette et complète. Les populations le comprennent et sente un danger, ils comprennent que la Russie défend sa souveraineté et sa sécurité, elle joue un rôle crucial dans la lutte contre l’Occident collectif. Mais quoi qu’il en soit, malgré les manœuvres, une basse propagande, toutes les tentatives de diviser la société russe ont conduit à l’effet inverse. Les citoyens russes soutiennent non seulement le Président Poutine, mais aussi l’opération militaire spéciale, sans parler de la préservation de l’âme russe, et de la Russie éternelle, la Petite mère.

About the author

IR
Partager
Partager

1 Comment

    Avatar

    Bonjour Laurent,
    Tout à fait d’ accord avec votre article , personne n’ a de leçons à donner à la Grande Russie ainsi qu’ à son honorable Président .

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *