Russie

Commémoration des cinq ans de la mort d’Alexandre Zakhartchenko

Commémoration des cinq ans de la mort d’Alexandre Zakhartchenko

Le 31 août 2023, cinq ans après l’assassinat du premier Chef de la RPD (République Populaire de Donetsk), Alexandre Zakhartchenko, ses proches, ainsi que les jeunes activistes de la République sont venus sur le lieu de sa mort et sur son mémorial déposer des fleurs, et participer à une prière pour le repos de son âme.

Comme chaque année depuis l’assassinat d’Alexandre Zakhartchenko, la RPD honore sa mémoire, à la fois sur le lieu de l’attentat terroriste qui l’a tué, mais aussi sur son mémorial, installé dans l’allée des héros du cimetière principal de Donetsk.

Sa famille, ses proches, mais aussi des activistes membres des associations pour la jeunesse qu’avait fondées Alexandre Zakhartchenko sont venus déposer des fleurs sur le perron du café Separ où il est mort, et sur sa tombe. Une cérémonie religieuse a aussi eu lieu au cimetière afin de prier pour le repos de son âme.

Regarder le reportage vidéo sous-titré en français :

L’occasion pour ses amis proches comme Vladimir Kononov, l’ancien ministre de la Défense de la RPD, de se rappeler ces moments particuliers où Alexandre Zakhartchenko se comportait comme monsieur tout le monde. Comme la fois où le Chef de la RPD a débarqué à l’improviste chez son ami et ministre pour cuire des écrevisses. Visite qui s’est transformée en cours de cuisine improvisé.

D’autres se rappellent combien Alexandre Zakhartchenko était toujours franc et direct, mais aussi bon, sévère mais juste. Beaucoup mentionnent que son rêve de voir le Donbass faire partie de la fédération de Russie, est enfin devenue réalité, même si tout le territoire de la RPD n’est pas encore sous contrôle russe.

Et puis surtout tous se rappellent ses phrases pleines d’humanité et de patriotisme qui avaient le don de motiver les gens.

« Personne ne brisera le Donbass ! Aucun ennemi ne peut mettre le Donbass à genoux ! », avait déclaré un jour Alexandre Zakhartchenko.

Une phrase plus que jamais d’actualité alors que le Donbass commencera bientôt sa dixième année de guerre, et qu’une partie de son territoire reste encore à libérer.

En guise de conclusion, je voudrais laisser la parole une fois de plus à Alexandre Zakhartchenko, concernant les principes de vie qui devraient tous nous guider : « Vis libre, agis selon ta conscience, traite tout le monde de manière juste. »

Christelle Néant

About the author

Partager

2 Comments

    Avatar

    J’y pense aussi assez souvent.
    on ne l’oublie pas.

    Avatar

    Bonjour Christelle
    Oui , on ne peut oublier un tel homme , sa droiture , son courage et son abnégation pour la RPD , pour la Russie .

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *